Oniric

 

La série Oniric naît à partir du travail photographique de l’auteur. En allant plus loin il cherche à déborder les limites de la photographie pour créer des images où l’imaginaire et le réel se touchent et s’hybrident. Abordant la question de la dichotomie culture-nature, cette série propose une imagerie onirique dans lequel le corps devient avec la nature, dans son animalité, dans son état sauvage où les frontières entre humain et non-humain, entre vie et mort s’effacent.

La modernité a créé un écart entre la nature et le corps masculin, assumant que la nature est féminine et lui donnant une image « immaculée ». Oniric, veut aussi rapprocher le corps masculin à l’encontre d’un lien qui loin d’être perdu, doit être repensée, re-imaginé ou tout simplement, rêvé.